L’Ordre National du Mérite – ONM : les ordres ministériels et les contingents (4/4)

0
319

Les ordres ministériels et les contingents

A partir de 2015, les contingents des ordres nationaux ont connu une inflation importante. Les mauvaises langues pourraient d’ailleurs y voir une habitude en fin de mandat présidentiel. Pour autant, c’est avec ce constant du grand chancelier, qu’Emmanuel Macron, alors nouvellement élu, va en 2018, en tant que grand maître de l’ordre de la légion d’honneur, prendre des mesures drastiques.

Une baisse des contingents est alors décidée, tant pour les civils (-50 % pour la légion, d’honneur et -25 % pour l’ordre national du mérite), que pour les militaires (- 10 % pour les deux ordres).

Cette baisse va également se répercuter sur les ordres ministériels (voir le tableau ci-dessous), mais de façon plus hétérogène. En effet si les ordres les plus diffusés comme les palmes académiques et le mérite agricole sont particulièrement touchés, les ordres les plus contingentés par nature, comme le mérite maritime ou les arts et lettres, sont moins impactés.

Le décret 2018-26 de janvier 2018 fixant les contingents pour 3 ans (2018, 2019 et 2020), nul doute encore que la crise que traverse le pays aura des conséquences sur son renouvellement ; au revers de la médaille nous suivrons cela avec attention.

Tableau des contingents par ordre et par grade (chevalier, officier, commandeur) avant et après 2018