Les médailles d’Honneur ressortissant aux différents départements ministériels

Les médailles d’Honneur récompensent certains actes extraordinaires ou l’ancienneté, la qualité des services rendus, le dévouement dans l’exercice des fonctions.
A chaque médaille ses conditions d’attribution.

L’ordre ci-après n’est précisé qu’à titre indicatif. 
Médaille de la jeunesse, des sports et de l’engagement associatif (2013)
Médaille d’honneur de la santé et des affaires sociales (2012)

Médaille de la Sécurité Intérieure (2012)

Médaille d’honneur des Services judiciaires (2011)

Médaille d’honneur des affaires étrangères (2010)

Médaille d’honneur de l’Administration Pénitentiaire (2003)

Médaille d’honneur de la Police nationale (1996)

Médaille de la Protection judiciaire de la jeunesse (1990)

Médaille du tourisme (1990)
Médaille d’honneur régionale, départementale et communale (1987)
Médailles d’honneur des personnels civils relevant du ministère de la Défense (1976)
Médaille d’honneur du Service de Santé des Armées (1962)
Médaille d’honneur des Postes et télécommunications (1959)
Médaille d’honneur des transports routiers (1957)
Médaille des Mines (1953)
Médaille d’honneur du Travail (1948)
Médaille d’honneur de la Police française (1936)
Médaille d’honneur de l’Aéronautique et des transports aériens (1921)
Médaille de l’Enseignement technique (1921)
Médaille d’honneur des sociétés musicales et chorales (1920)
Médaille de la famille (1920)
Médaille d’honneur des Chemins de fer (1913)
Médaille d’honneur des sapeurs-pompiers (1900)
Médaille d’honneur des contributions indirectes (1897)
Médaille d’honneur des travaux publics (1897)
Médaille d’honneur des Douanes (1894)
Médaille d’Honneur Agricole (1890)
Médaille d’Honneur de l’enseignement du Premier degré, dite « médaille des Instituteurs » (1886)
Médaille d’honneur des eaux et forêts (1883)
Médaille d’honneur pour actes de courage et de dévouement (1833)

Selon le ministère d’origine, trois médailles distinctes sont attribuées :

 

Ministère de l’Intérieur

Ministère d’État chargé de la défense nationale (Marine nationale)

« Médaille d’Honneur pour actes de dévouement et faits de sauvetage »

 

Ministère des Transports (Marine marchande)

–> actes de courage et de dévouement accomplis en mer, ou en rivière dans les eaux soumises au régime de l’inscription maritime, lorsque ces actes ne relèvent pas de la compétence du ministère d’État chargé de la défense nationale.