L’accession aux ordres nationaux pour un militaire sous-officier (2/2)

0
243

Nous poursuivons notre étude sur l’accès aux ordres nationaux, par un focus sur les militaires sous-officiers. Là encore, comme il peut y avoir plusieurs types de parcours, nous avons délibérément choisi de ne vous en présenter que deux : celui d’une carrière classique (sans citation, mais dense), avec un accès au corps des officiers ou non et celui d’un militaire cité, sans accession au corps des officiers.

Dans les deux cas, l’accès aux ordres nationaux ne peut se faire qu’après obtention de la médaille militaire. Celle-ci intervient donc plus ou moins vite, en fonction de l’existence et du nombre de citations.

Comme pour l’infographie sur les officiers, n’y voyez pas là un modèle standardisé mais uniquement la synthèse d’éléments que nous avons observés à la lecture éclairée du journal officiel.

Pour matérialiser les citations, nous avons choisi de mettre en scène les trois titres de guerre qui coexistent actuellement : la croix de guerre des théâtres d’opérations extérieurs, la croix de la valeur militaire et la médaille de la Gendarmerie. Nous aurions également pu mettre la citation sans croix avec attribution de la médaille d’or de la défense nationale, mais son implication pour l’obtention des ordres nationaux est moins évidente à mettre en valeur que pour les citations avec croix.

Les citations feront d’ailleurs l’objet d’une prochaine série que nous sommes en train de finaliser.